Le massage Californien


Je pratique le massage californien depuis maintenant 4 ans, c'est un massage qui se concentre sur les nœuds de tension du corps du patient, qui sont les récepteurs et symptômes psychosomatiques du stress. J'applique des mouvements tour à tour, fluides et vigoureux, sur le tissu superficiel de l’ensemble du corps, à l’aide d’huiles aromatiques et essentielles délicatement appliquées avec mes deux mains.

 

Je n'oublie jamais de masser la tête pour une décontraction totale. Le cuir chevelu est souvent malmené par des produits inadaptés, par les démangeaisons du port du voile, la pollution...etc. Il peut-être sensible, tendu, inconfortable, ou parfois sans même que vous vous en rendiez compte, montrer des signes de sécheresse, d'inflammation et manquer de souplesse. J'utilise l'huile de Jasmin et d'Ylang Ylang pour ce massage, car les notes florales et apaisantes de ces huiles sont les plus appréciées pour se décontracter et voyager...Ces huiles sont relaxantes, équilibrantes et énergisantes.

 

Une séance de massage californien permet de :

  •  Soulager les tensions (physiques et mentales)
  • Soulager la contraction des muscles dues à des processus psychosomatiques
  • Ré-équilibrer la dépense émotionnelle
  • Augmenter la sensibilité et la conscience des récepteurs du corps d’une part, et de l’esprit d’autre part

 De plus en plus de médecins et de psychologues prescrivent le massage californien comme partie intégrante du traitement de maladies qui auparavant n’étaient traitées que chimiquement :

  •  l’anxiété, la peur, l’insécurité, la dépression, le stress, la fatigue, l’insomnie
  • les maux de têtes récurrents, la migraine
  • les douleurs de dos, la tension musculaire
  • le sentiment psychologique de déconnexion avec le moi

 A l’issue de la séance de massage californien, qui dure 1 heure complète, la patiente se sent apaisée, détendue, régénérée. Le massage californien est ouvert à toutes, quel que soit l’âge. Il est particulièrement efficace pour soulager les actives stressées, ainsi que les patientes après 50 ans souffrant de douleurs chroniques.